BAHS N'CO: LE FORUM

Ce forum est à vous, discutez de tout, de rien, mais avant tout du domaine artistique, demandez des conseils pour le chant, la tenue de scène etc...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les exos de Papy Sebastien

Aller en bas 
AuteurMessage
adminbahs
ADMIN
ADMIN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 208
Age : 40
Localisation : Tourcoing
Discipline artistique : Chant, Musique, Mise en scène (amateur)
Date d'inscription : 17/09/2004

MessageSujet: les exos de Papy Sebastien   Dim 26 Juin - 2:14

Pour sentir son corps dans sa totalité

    Durée de l'exercice : 7 mn. Environ
    Lieu de l'exercice : N'importe ou
    Matériel nécessaire : Une chaise

    Précautions : Ne pas vouloir à tout prix réussir l'exercice du premier coup
    Se laisser aller à l'émotion si on en éprouve, et reprendre l'exercice plus tard.

    Bienfaits Découvrir de nouvelles sensations corporelles
    Apprendre à se relaxer
    S'occuper de son corps


Cet exercice est très simple, mais doit être répété souvent si vous n'avez pas trop de sensations corporelles ou si vous n¹arrivez pas à ressentir tout de suite certaines sensations.

S'asseoir sur une chaise, le dos bien calé, les pieds bien au sol, à plat
Mettre les mains à plat sur les jambes.
Fermer les yeux et respirer le plus lentement possible
Essayer de ressentir le poids de son corps et la gravité terrestre
Ouvrir les yeux, faire un grand soupir le plus profond possible
Noter les sensations différentes que l¹on éprouve les yeux ouverts en étant normalement assis
Refermer les yeux et refaire l¹exercice en respirant toujours très lentement
Revenir à une respiration moins lente et plus naturelle
Noter les sensations, en gardant une respiration naturelle et les yeux fermés
Se focaliser sur une sensation en particulier, en essayant de sentir
Un serrage
Un frottement
Un échauffement
Une tension
Et ce que vous arriverez à sentir
Reprendre l¹exercice deux ou trois fois par jour si possible.
Conseil

Cet exercice peut se faire en écoutant de la musique et en se laissant porter par les sensations de la musique, puis par ce que cela crée dans notre corps. Dans un deuxième temps, on doit le faire sans musique pour sentir le plus possible nos sensations intérieures et non plus seulement ce que procure l¹écoute et l¹audition. On peut faire cet exercice allongé ou à genoux pour ceux qui sont mieux dans ces positions.

_________________
Sébastien
Administrateur du Forum BAHS N'CO

Ass. BAHS N CO - T.S.A
100 rue de Lille
59200 TOURCOING


contact@bahsnco.net


Dernière édition par le Lun 27 Juin - 1:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bahsnco.net
adminbahs
ADMIN
ADMIN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 208
Age : 40
Localisation : Tourcoing
Discipline artistique : Chant, Musique, Mise en scène (amateur)
Date d'inscription : 17/09/2004

MessageSujet: petits exos pratiques 2   Dim 26 Juin - 2:20

Lorsque nous savons repérer quelques-unes de nos sensations grâce aux exercices précédents, nous pouvons faire l¹exercice suivant :

    Durée de l'exercice : 9 mn. Environ
    Lieu de l'exercice : Chez soi ou dans une salle de gymnastique
    Matériel nécessaire : Un tapis de sol

    Précautions : Ne pas changer trop souvent de position corporelle
    Ne pas rester en apnée sans le savoir
    Ne pas crisper la mâchoire et le cou

    Bienfaits Détente immédiate en cas de stress
    Fait travailler le diaphragme en souplesse
    Évite de prendre de l'air au niveau du sternum


S'allonger bien à plat par terre ou sur un tapis (dos à terre)
Le coccyx doit être autant que possible dans l¹axe du nez et de la mâchoire
Les pieds légèrement écartés
La mâchoire doit être légèrement et très mollement entrouverte
Prenez conscience de votre corps allongé sur le tapis, du bas vers le haut
Refaire deux ou trois fois le point précédent en respirant lentement


Sentir la totalité de son corps et essayer d¹inspirer et d'expirer en ouvrant et fermant les côtes : vous prendrez conscience de votre zone de travail musculaire. Lorsque vous expirez attendez deux ou trois secondes avant d¹inspirer.
Essayer ensuite de respirer en essayant de sentir vos muscles abdominaux les plus bas (sous-ventriers) : vous expirez en premier lieu en contractant ces muscles, puis en les détendant soudainement, vous allez peu à peu sentir un appel d'air.
Cet appel d¹air est un mécanisme fondamental pour le geste vocal.
Puis en essayant de sentir votre cage thoracique vous allez refaire cet exercice d¹inspiration et d¹expiration en remplissant par un appel d'air votre cage thoracique.
Cet exercice peut vous sembler rébarbatif, n¹hésitez pas à le refaire lentement et le plus souvent possible, vous allez peu à peu le découvrir et votre corps l¹intègrera totalement.

Conseils

Vous pouvez le faire en écoutant de la musique. Si vous aimez la mer, il existe des enregistrements de chant de baleines ou de dauphins qui aident beaucoup pour cet exercice en particulier, mais attention, que ceux qui n'aiment pas la mer en ont peur ou ont vécu des expériences difficiles par rapport à l'eau ou à l'enfermement s'abstiennent d'écouter des baleines en faisant un exercice de respiration. Parfois, certains de mes élèves mettent deux gouttes d'huile essentielle de lavande ou d'oranger dans une coupelle ou sur un mouchoir, cela détend énormément.

_________________
Sébastien
Administrateur du Forum BAHS N'CO

Ass. BAHS N CO - T.S.A
100 rue de Lille
59200 TOURCOING


contact@bahsnco.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bahsnco.net
adminbahs
ADMIN
ADMIN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 208
Age : 40
Localisation : Tourcoing
Discipline artistique : Chant, Musique, Mise en scène (amateur)
Date d'inscription : 17/09/2004

MessageSujet: petits exos pratiques 3   Dim 26 Juin - 2:24

Pour sentir son corps par rapport à son appareil vocal

    Durée de l'exercice : 12 mn. Environ
    Lieu de l'exercice : Chez soi ou dans une salle de gymnastique
    Matériel nécessaire : Un tapis de sol
    Précautions : Ne pas changer trop souvent de position corporelle
    Respecter le processus exact de la respiration préconisée dans les exercices précédents
    Ne pas respirer au niveau du sternum ou rester en apnée
    Ne pas serrer les dents et tendre le cou

    Bienfaits Prise de conscience de zones corporelles nouvelles
    Prise de conscience des éventuels serrages et détentes

    Détente du visage



S'allonger bien à plat par terre ou sur un tapis (dos à terre)
Le coccyx doit être autant que possible dans l'axe du nez et de la mâchoire
Les pieds légèrement écartés q La mâchoire doit être légèrement et très mollement entrouverte
Prenez conscience de votre corps allongé sur le tapis, du bas vers le haut
Laisser son corps respirer presque sans inspiration (détente de l¹abdomen et chute du diaphragme qui crée un appel d'air)
Lorsque le rythme d¹inspiration et d¹expiration est établi dans le corps :
Expirer en prononçant " ch. " (les cordes vocales ne travaillent pas) et en prononçant ensuite " Je " (les cordes vocales entrent en mouvement). Répétez trois ou quatre fois une série de cet exercice.
Puis en laissant les mâchoires souplement entrouvertes font sur l'expiration une série de sons gutturaux (sur " A ", puis " I ")
Au début ces sons ne vous sembleront venir que de la gorge, petit à petit, essayez d'enregistrer les différences entre les deux voyelles, et laissez le son aller librement là où il va naturellement : cela change pour chaque personne en fonction des serrages, traumatismes et détentes de chacun. Dans l¹absolu, ce son ne doit rencontrer aucune barrière et se mettre en résonance dans tout le corps.

Conseils

L'écoute de musique est à proscrire totalement sur cet exercice.
Certaines désirant faire régulièrement cet exercice en profitent pour en faire une relaxation faciale en détendant tour à tour tous les muscles du visage, en partant du bas vers le haut, c'est en effet un anti-ride puissant.

_________________
Sébastien
Administrateur du Forum BAHS N'CO

Ass. BAHS N CO - T.S.A
100 rue de Lille
59200 TOURCOING


contact@bahsnco.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bahsnco.net
adminbahs
ADMIN
ADMIN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 208
Age : 40
Localisation : Tourcoing
Discipline artistique : Chant, Musique, Mise en scène (amateur)
Date d'inscription : 17/09/2004

MessageSujet: petits exos pratiques 4   Dim 26 Juin - 2:30

Exercices pour mieux intégrer les notions de sensation, impression et mécanisme respiratoire

    Durée de l'exercice : 9 à 15 mn environ
    Lieu de l'exercice : Chez soi ou dans une salle de gymnastique
    Matériel nécessaire : Un tapis de sol , une chaise
    Précautions : Ne pas respirer au niveau du sternum ou rester en apnée . Ne pas faire trop vite les exercices . Ne pas serrer les dents et tendre le cou
    Fréquence : Tous les jours
    Bienfaits : Prise de conscience de la respiration en tant que mécanisme et des différences entre "sensation" "impression" et "mécanisme"
    Conseil : cet exercice se fait dans un premier temps brièvement et ensuite plus longuement pour se "remémorer" les diverses sensations et se transformer en une vraie relaxation.


Cet exercice se déroule en trois temps :
Couché
Assis
Debout

Nous avons vu précédemment l'importance des sensations et d impression. Voici quelques exercices qui prolongeront l'apprentissage de ces notions.

Avant tout, il convient de bien intégrer le mécanisme du souffle.

Pour sentir le mouvement naturel du diaphragme : Exercice couché
Pour sentir le mécanisme du diaphragme : assis
Pour intégrer les sensations et le mécanisme respiratoire

Nota Bene :
Inspiration, ou "inspir" : prise du souffle (les poumons se remplissent d'air).
Expiration ou "expir" : rejet du souffle par la bouche ou le nez (les poumons se vident)

Allongé sur le tapis de sol, les pieds et les jambes légèrement écartées, relaxez vous un instant, en prenant conscience de votre corps allongé sur le tapis, et en prenant aussi conscience de la pesanteur de votre corps et de l'attraction terrestre.

Au bout de quelques secondes, vérifiez votre position : le nez doit être en "alignement assez correct" avec votre nombril et votre coccis.

Rien ne doit être rigide ou douloureux dans votre corps ou dans vos mouvements.
(Vous pouvez plier les 2 genoux si vous êtes mieux dans cette position, dans un deuxième temps vous déplierez les jambes).
Mettez les mains à plat sur le ventre, quelques cm sous le nombril. Expirez en appuyant avec vos doigts sur le ventre comme si vous aviez un ballon de baudruche sous les mains et inspirez ensuite comme si vous aviez toujours le ballon sous les mains dont les doigts s'écartent à l'inspiration.

Le principe de la respiration du chanteur étant de laisser le souffle arriver sous pression jusqu'aux cordes vocales mais sans serrage ni fermetures, il faut que l'air arrive jusqu'à la base des poumons et qu'il soit expulsé par une pression du diaphragme à la base des poumons. C'est pour cette raison qu'il faut que le mécanisme de la respiration soit assez bas.

Cet exercice se fait ensuite assis (sur le bord d'une chaise) et debout.

On inspire par le nez au début, expirant par la bouche, puis dans un second temps on respirera par le nez et la bouche en expirant par la bouche. Il est inutile de faire du bruit en inspirant ou en expirant, plus les "conduits" seront ouverts, moins il y aura de bruits, de serrages et de tensions.

Peu à peu on arrivera à trouver un équilibre entre l'appel d'air nécessaire qui doit se créer à la fin de l'expiration et l'inspiration qui parfois est tellement forcée que l'on arrive à l'apnée qui est à proscrire. L'échec d'une bonne respiration est parfois dû non à un manque de souffle à la prise d'air mais à un mauvais traitement de la pression du souffle. En général si on ne tient pas assez compte de l'expir en insistant trop sur la prise du souffle.

Résumé schématique de l'exercice

Corps détendu
Mains sur le ventre
Expirer en soufflant par la bouche
Et en exerçant une pression sur le ventre (qui ne doit pas être tendu)
Jusqu'à un appel d'air très bas dans le corps
Qui fait que l'air arrive pratiquement seul à la base des poumons
Laisser se "regonfler" le ventre (le diaphragme doit redescendre)

Nota Bene :
Le diaphragme est aussi attaché dans le dos, il est important de ne pas avoir la sensation de ne respirer qu'avec le devant du corps. Cet exercice n'est pas un exercice pour travailler les muscles du diaphragme et de l'abdomen, mais un exercice pour intégrer des notions et s'initier à l'un des mécanismes de la respiration.

_________________
Sébastien
Administrateur du Forum BAHS N'CO

Ass. BAHS N CO - T.S.A
100 rue de Lille
59200 TOURCOING


contact@bahsnco.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bahsnco.net
adminbahs
ADMIN
ADMIN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 208
Age : 40
Localisation : Tourcoing
Discipline artistique : Chant, Musique, Mise en scène (amateur)
Date d'inscription : 17/09/2004

MessageSujet: petits exos pratiques 5   Dim 26 Juin - 2:34

Nous avons insisté dans nos précédentes fiches sur les notions de "sensation", "impression" et "mécanisme" de notre corps par rapport à la voix.
Il est temps d'explorer par de petits exercices vocaux et phonatoires ce qui se passe dans notre bouche car c'est communément de là que sort notre voix.

Je dis "communément" car c'est un sens commun de penser que la voix sort par la bouche.
Il se trouve que la bouche est une ouverture et répétons le, il est commun de penser que ce qui sort de notre corps ne peut que sortir par une ouverture.

Or, il convient peut-être de considérer un autre aspect des choses afin de mieux intégrer cette notion fondamentale de différence entre "sensation-impression" et "mécanisme" de la voix.
Mettons nous à une certaine distance d'un chanteur, sort-il réellement sa voix ou "l'entendons nous à l'extérieur"?
Ce qui nous amène à distinguer beaucoup de facteurs différents, dont deux facteurs primordiaux : intérieur et extérieur.
Le chanteur en général est contrôlé ou se contrôle de l'extérieur. On doit parler alors de sensations extérieures : écoute ou vision.
Si le chanteur désire se comprendre car c'est lui qui chante, il doit non plus se soumettre aux sens extérieurs (écoute, vision) mais aux sensations intérieures. Ce que lui sent. Et ce que lui seul est capable de sentir, ressentir et comprendre.

Le travail que nous ferons à présent sera donc lié aux sensations intérieures. C'est-à-dire aux informations que lui donnent ses sens.
La distinction qu'il existe entre "impression" et "sensation" est immense et en même temps, pour un chanteur très mince. Nous allons donc essayer de donner des exemples.

Travail sur la bouche.

Gardons la bouche fermée. Quelle est la sensation que nous avons, c'est-à-dire, que nous donnent comme information nos sens.
NB : parenthèse extrêmement importante : le sens du toucher ne s 'applique pas seulement au toucher du bout des doigts mais aussi à tous les muscles de notre corps, aux organes ou muqueuses qui peuvent se frotter ou se toucher les un les autres. Nous avons 5 sens, il faut nous servir de chacun pour chanter, même l'odorat peut avoir son importance.

Bouche fermée :
Analysons ce qui se passe au niveau :

De la langue.
Des dents.
Du palais dur.
Du palais mou.
De toute la muqueuse.
Du larynx.
Des joues.

Lorsque nous avons bien analysé les informations que nous avons recueillies, nous pouvons faire le même examen bouche ouverte, puis en formulant un son.

Les impressions.

Avec les impressions, nous sommes plus dans le domaine de l'analyse, donc moins dans le corporel.
Par exemple : Quelle est notre impression lorsque nous avons la bouche fermée.

Les muscles sont au repos.
Nous respirons mieux ou moins bien qu'avec la bouche fermée.
Nos sensations nous font penser que la langue est dans telle ou telle position.
Exemple de la différence entre "sensation" et " impression".
Bouche fermée.
Langue posée mollement.
Nos sensations :
Nous sentons que le bout de la langue touche nos dents d'en bas ou d'en haut suivant les personnes).
Nous sentons des appuis sur le dessus de la langue avec le palais, mais pas tout le long du palais suivant la position de la langue.
Et nous pouvons continuer ainsi à analyser notre " situation en bouche ".
Nos impressions :
Nous pensons que notre langue est bien droite, qu'elle ne remonte pas trop, qu'elle occupe toute la place ou au contraire (si vos sensations sont différentes) qu'elle n'occupe pas toute la place.
Le confort ou l'inconfort de votre position est une impression liée aussi à vos sensations.

On a trop souvent tendance à oublier les sensations corporelles pour ne se focaliser que sur des impressions. Or, on ne fait pas de la technique vocale sur des impressions mais sur des sensations. Les impressions viennent après les sensations.

Le mécanisme est plus aisé à comprendre puisqu'il concerne les mouvements, donc les articulations, les muscles etc.
En général, dès qu'il y a mécanisme, il y a mouvement d'une ou de plusieurs articulations. Cependant, les mécanismes doivent aussi être explorés (mais non soumis comme tout le reste d'ailleurs) à nos sensations.

"Sensations" "impression" et "mécanisme" peuvent être modifiés et éduqués.

Il est très important de pouvoir se souvenir de telle ou telle sensation lorsque vous aurez compris, ou que votre professeur vous dira, que vous avez bien fait tel ou tel son.

Les exercices précédents peuvent sembler dérisoires à certains, et très importants pour d'autres, méfiez vous des "blocages" et des certitudes en chant, parfois notre corps ne peut ou ne veut faire certains sons à cause des sensations que cela lui procure, ou nous n'arrivons pas à faire certaines vocalises parce que nous pensons ne pas avoir de sensations ou nous en avons trop en même temps.

_________________
Sébastien
Administrateur du Forum BAHS N'CO

Ass. BAHS N CO - T.S.A
100 rue de Lille
59200 TOURCOING


contact@bahsnco.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bahsnco.net
adminbahs
ADMIN
ADMIN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 208
Age : 40
Localisation : Tourcoing
Discipline artistique : Chant, Musique, Mise en scène (amateur)
Date d'inscription : 17/09/2004

MessageSujet: petits exos pratiques 6   Dim 26 Juin - 2:36

ANALYSE DES SENSATIOINS

    Durée de l'exercice : 9 à 10 mns. environ
    Lieu de l'exercice : Chez soi ou dans une salle de chant, assis ou debout.
    Matériel nécessaire : Un piano ou un guide chant ou un instrument de musique pour le contrôle des notes.
    Précautions : Ne pas respirer au niveau du sternum ou rester en apnée , mais ne pas monopoliser son attention sur le souffle. Ne pas faire trop vite les exercices , ou trop longtemps, ne jamais serrer les mâchoires.
    Bienfaits : Prise de conscience des sensations physiques internes que procure le son et non plus seulement des sensations auditives
    Conseil : cet exercice se fait dans un premier temps brièvement et ensuite plus longuement pour se "remémorer" les diverses sensations et se transformer en vocalises.


Important : souvenez vous que les bonnes sensations sont parfois extrêmement légères ou imperceptibles. Il convient de s'entraîner à une perception et "écoute" des sensations de plus en plus profonde et affinée.


Bouche fermée
Prononcez lentement et assez longuement "VI"
Observez ce qui se passe au niveau du souffle.
Observez ce qui se passe au niveau de la bouche

Notez quelles sont vos sensations dans la bouche
- Dents
- Langue
- Passage d'air
- Frottements ou autres sensations sur la muqueuse, le palais…

Sensations au niveaux du larynx (vous pouvez analyser vos sensations en posant aussi vos doigts sur votre pomme d'Adam)

Sensations au niveau du crane

Bouche ouverte, souplement, mâchoire toujours relaxée

Sensations en disant les sons suivants :
-" CHI "
-" JI "
Notez comme précédemment quelles sont vos sensations dans la bouche
- Dents
- Langue : mouvement(s) ou " mobilité(s) et immobilité(s) "
- Passage d'air
- Frottements ou autres sensations sur la muqueuse, le palais…
Sensations au niveaux du larynx (vous pouvez analyser vos sensations en posant aussi vos doigts sur votre pomme d'Adam)
Sensations au niveau du crâne
Maintenant vous pouvez effectuer vos exercices en chantant une vocalise, le plus simple est de faire une vocalise courte, sur des tons et des demis tons, pour avoir des sensations plus précises. Vous pouvez aussi chanter un air sans mettre de parole, et en faisant attention à faire chaque voyelle, pas seulement la plus facile, bien que vous puissiez commencer par celle là.

Si vous ne savez pas quels exercices faire, vous pouvez vous reporter à **** qui contient toute une série d'exercices pour mettre en pratique tout ce qui a été expliqué jusqu'à présent.

Attention, vous allez maintenant faire des exercices mettant en cause la voix et les cordes vocales. Vous ne devez en aucun cas forcer votre voix ou délaisser parce que vous chantez le souffle ou la précision musicale.

Se baser sur les sensations ne revient pas à " forcer le corps à avoir des sensations ", mais être à l'écoute de son corps, à l'écoute interieure et exterieure avec l'audition.

_________________
Sébastien
Administrateur du Forum BAHS N'CO

Ass. BAHS N CO - T.S.A
100 rue de Lille
59200 TOURCOING


contact@bahsnco.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bahsnco.net
adminbahs
ADMIN
ADMIN
avatar

Masculin
Nombre de messages : 208
Age : 40
Localisation : Tourcoing
Discipline artistique : Chant, Musique, Mise en scène (amateur)
Date d'inscription : 17/09/2004

MessageSujet: petits exos pratiques 7   Dim 26 Juin - 2:43

Données théoriques et pratiques sur les sensations dans les résonateurs et exercices de vocalises

Tout d'abord il convient de se représenter la configuration de la bouche.



Ce schéma très succinct est cependant utile par sa simplicité pour préciser quelques zones importantes et primordiales de résonances. Petit à petit, au cours de nos recherches de sensations ou de technique vocale mécanique, nous aborderons des schémas moins dépouillés.

Les résonateurs sont la plupart du temps des os. Inutile de chercher donc à avoir un impact (les harmoniques sont crées à l'impact) sur d'autres " matières " que les masses osseuses.

Il est important ainsi de savoir que chaque personne ayant une conformité physique différente, il est inutile de chercher un même point d'impact pour les résonances.

Dans une prochaine fiche vous pourrez voir combien il est important aussi de comprendre comment est fait l'os maxillaire. Ce n'est pas en effet un os compact et bombé, mais composé de différents éléments qui permettent une meilleur diffusion du timbre.

Bien sûr ce résonateur n'est pas le seul mais son importance est considérable car de nombreux chanteurs croyant chanter "dans le masque" c'est à dire dans les résonateurs supérieurs (ce qui en soit est aussi une bonne chose) délaissent le passage par le palais . le timbre n'est plus le même.
Pareillement, le résonateur mandibulaire a son importance dans certains cas.

Ne pas se servir des résonateurs mandibulaires et maxillaires revient à " chanter en bouche " et non en timbre. Vous pourrez en faire l'expérience lorsque vous aurez bien compris les mécanismes et les sensations liés au timbre.

Attention, respectez bien dans l'exercice qui suit :

Votre souffle
Votre tessiture
Votre amplitude

Ne chantez pas en timbre palatal, en voix de poitrine (nous verrons la voix de poitrine dans une prochaine fiche).

Inutile de chanter fort, cela ne sert absolument à rien, par contre ayez assez d'énergie pour projeter votre voix vers la recherche du timbre.

Exercice N° 1



Faire cet exercice sur "Vi" et suivre avec la voyelle "i" jusqu'à la fin de la mesure . refaire avec "Vi" l'autre mesure en allant de demi ton en demi ton.

Refaire l'exercice avec le même principe sur "Mi", puis sur d'autres combinaisons pour rechercher les meilleures résonances de timbre.

Notez tous les changements et essayez d'analyser les sensations, les différences entre les voyelles et les consonnes.

Attention, soyez particulièrement attentifs à ne pas changer sans le savoir la voyelle, à ne pas écraser le son par un manque de concentration sur la couleur de la voyelle.

Il n'y a pas d'étendue préconisée pour cet exercice qui ne doit pas cependant aller trop haut.

Étendue préconisée pour :



Ceci n'est donné qu'à titre indicatif, chaque voix étant un cas particulier. Surtout en ce qui concerne les débutants, les voix fragiles ou fragilisées .

_________________
Sébastien
Administrateur du Forum BAHS N'CO

Ass. BAHS N CO - T.S.A
100 rue de Lille
59200 TOURCOING


contact@bahsnco.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bahsnco.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les exos de Papy Sebastien   

Revenir en haut Aller en bas
 
les exos de Papy Sebastien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux anniversaire, Papy !!!
» Sebastien Charlier - sortie de l'album La Danse du Chat
» Bois Exos, Douane US & Conventions Protéction des Espéces
» forums metal papy
» Chez Papy et Mamie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAHS N'CO: LE FORUM :: ARTISTIQUE ET TECHNIQUE :: Chant-
Sauter vers: